Faire battre le coeur des villes

Ouvrage
Architecture
Urbanisme
Paysage
Collectivité
Particulier
Professionnel
Citoyen curieux

" Soumis à rude épreuve, les coeurs des villes risquent parfois l'embollie.
Dans ce livre, une vingtaine de contributeurs se penchent sur le devenir de ces centres vitaux à régénérer pour qu'ils battent durablement mieux.
Publié à l'occasion d'In-Situ 2018, Ve Biennale d'architecture et d'urbanisme de Caen, " Faire battre le coeur des villes " s'inscrit dans une continuité avec " Habiter, imaginons l'évidence " et " (Re)construire la ville sur mesure" , parus respectivement en 2013 et 2016 chez le même éditeur.
Composé d'un triptyque, ce livre s'intéresse d'abord à la vie des centres et aux centres des villes ; puis il explore les pistes pour apporter aux villes le souffle vital de la culture ; et il propose enfin d'introduire et d'adapter l'écologie à l'environnement urbain.
L'ensemble contient de nombreux exemples .
Il est destiné autant à produire chez le lecteur une prise de conscience qu'à apporter des solutions à la hauteur de l'enjeu ; la maîtrise du fait urbain au bénéfice d'une meilleure qualité de vie en ville. " 

Le périurbain, espace à vivre

Ouvrage
Architecture
Urbanisme
Paysage
Collectivité
Particulier
Professionnel
Citoyen curieux

" Périurbain : le terme s'est imposé en France dès les années 1970-1980 pour designer ces espaces ruraux " grignotés " par l'urbanisation.
Quels maux ne lui a-t-on pas associés !
Consommation de terres agricoles, qualité médiocre des constructions pavillonnaires, dépendance des habitants à l'automobile, mode de vie individualiste, etc.
Autant de critiques qui n'auront pas eu raison de l'engouement des français pour ce cadre de vie hors de la ville - où ils continuent toutefois de se rendre quotidiennement pour travailler, accéder aux services, aux loisirs...
Plusieurs décennies de " lutte contre l'étalement urbain " n'ont pas réussi à endiguer le phénomène.
C'est pour dépasser ces contradictions et malentendus qu'un Atelier des territoires à été lancé, directement lié à la réalité de terrain de cinq sites volontaires : le Nord-Corrèze (19), la communauté de communes de Nozay (44), la métropole caennaise (14), la communauté de communes du Bassée-Montois (77) et l'agglomération troyenne (10).
Sous la supervision des directions départementales des territoires (DDT), ces sites ont bénéficié de l'appui d'une équipe pluridisciplinaire coordonnée par les bureaux d'études Alphaville, Acadie, Interland et Obras.
A partir de la " matière vive " issue de ces travaux, un groupe d'experts a tiré des enseignements et recommandations prenant à
revers nombre d'idées reçues.
Ce sont ces regards croisés de praticiens, chercheurs et citoyens que cet ouvrage invite à découvrir.
Puisse cette démarche contribuer à ré-imaginer la périphérie de nos villes et à accélérer les transitions positives déjà à l'oeuvre dans de nombreux territoires pionniers. "

Densifier / Dédensifier Penser les campagnes urbaines

Ouvrage
Architecture
Urbanisme
Paysage
Collectivité
Particulier
Professionnel
Citoyen curieux

" En France, les territoires qui ne sont ni ville ni campagne, mais empruntent à l'une et à l'autre, connaissent depuis 30 ans une forte croissance démographique, donnant lieu à un habitat et à des rythmes de vie discontinus.
Quelles soient périurbaines ou plus lointaines, ces campagnes urbaines ont aujourd'hui leur propre logique de développement. Tout à la fois en dépendance avec les villes centres et les flux de la mondialisation, et en relation avec les villages, les bourgs, le monde rural et les paysages qui les environnent, elles séduisent par les manières d'être et d'habiter spécifiques qu'elles offrent à leurs résidents.
Or, alertent les contributions rassemblées dans cet ouvrage, la pression démographique et foncière constitue une menace inquiétante pour l'équilibre de ces territoires, cultivés mais fragiles : le sol, essentiel à l'agriculture et à la biodiversité, se raréfie ; leur potentiel durable est mis à mal.
Ces campagnes à la ville peuvent-elles accueillir de nouvelles formes de densification ? Doivent-elles au contraire être dédensifiées ?
Le défi, à la fois social, paysager, économique et écologique, est considérable. "

La plateforme « Architectures en ligne » fête ses 6 ans !

 « L’habitat participatif, comment ça marche ?
Trois projets pour comprendre »

Pour célébrer le sixième anniversaire de ce projet à destination d’un public large et diversifié, le Conseil Régional de l’Ordre des Architectes et l’ensemble du comité éditorial de la plateforme ont souhaité organiser un événement autour d’une démarche architecturale et citoyenne : l’habitat participatif.
Grâce à la présentation de trois opérations aux contextes et aux enjeux différents suivie d’un temps d’échanges et de questions-réponses, les personnalités invitées, habitant, architectes et assistants à la maîtrise d’ouvrage, témoigneront de leur expérience pour faire comprendre le mécanisme, l’expérience humaine et le rôle des différents acteurs dans le processus de ce  nouveau mode d’habiter et de fabriquer le logement.
Avec :
Sylvie Detot, architecte avec l'atelier Ostraka de l'éco-habitat groupé Les Colibres à Forcalquier (04), dans lequel se trouve aujourd'hui son agence ;
Thomas Huguen, architecte urbaniste et gérant de la coopérative ArchiEthic qui accompagne des projets d'habitat participatif comme celui de la coopérative d'habitants UTOP à Paris (75) ;
Frédéric Jozon, accompagnateur de projets d'habitat participatif au sein de la SCIC Hab Fab en Occitanie, et habitant de MasCobado à Motpellier (34) ;
Pierre-Charles Marais, accompagnateur de projets d'habitat participatif au sein de la SCIC Regain en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

À l'invitation de :

  • Françoise Berthelot, Présidente du Conseil Régional de l'Odre des Architectes Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • Marc Ceccaldi, Directeur régional des affaires culturelles Provence-Alpes-Côte d'Azur

Et des autres structures partenaires :

  • École Nationale Supérieure d'Architecture de Marseille
  • Maison de l'Architecture et de la Ville Provence-Alpes-Côte d'Azur
  • Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement des Bouches-du-Rhône
  • Agence d'urbanisme de l'agglomération marseillaise
  • Forum d'Urbanisme et de l'Architecture de Ville de Nice
  • Image de Ville

Confirmation de présence souhaitée : cliquez ici
Cette table ronde sera bientôt en ligne sur www.architecturesenligne.org

 
S'abonner à Architectures en ligne

 

 

Vendredi 25 janvier à 19h15 à l'Ordre des Architectes PACA , 12 bd Théodore Thurner, Marseille 6e

Réunion publique : présentation du CRAUP

La ville de Venelles présente les principales orientations et prescriptions du cahier de recommandation architecturale urbaine et paysagère (CRAUP).
Elaboré avec le CAUE, il s’agit d’un outil d’assistance à tous les porteurs de projets de construction et d’aménagement et plus généralement toute personne concernée par les questions d’urbanisme à Venelles.
Pour la collectivité, le CRAUP est un outil de référence et d’aide à la décision pour garantir la qualité des projets et la cohérence architecturale et paysagère de la ville.
Le CRAUP définit 4 secteurs auxquels s’appliquent des recommandations spécifiques :
1- Habiter le village et les hameaux : porte sur la préservation du caractère villageois, la valorisation du patrimoine ancien et des éléments majeurs du paysage.
2- Habiter les quartiers pavillonnaires : porte sur l’intégration architecture dans son environnement urbain et paysager et la qualification des espaces privés.
3- S’installer dans la plaine agricole : porte sur la préservation des qualités paysagères, de la perméabilité et la qualité des sols, des haies et de la biodiversité.
4- S’installer dans un espace naturel construit : porte sur la préservation des qualités naturelles et des sols, la limitation des aménagements, la compacité et continuité des constructions, l’insertion des projets.


Contact 
Urbanisme Ville de Venelles 04 42 54 93 16 – urbanisme@venelles.fr
En savoir plus

 

Réunion publique : présentation du CRAUP - Cahier de Recommandations Architecturales, Urbaines et Paysagères - Le 08 Janvier 2019 de 19:00 à 21:00 - Salle des mariages, Hôtel de ville, place Marius Trucy, 13770 Venelles

200 initiatives pour la transition énergétique des territoires ; Qui peut faire quoi ?

Ouvrage
Architecture
Urbanisme
Paysage
Pédagogie
Collectivité
Enseignant
Particulier
Professionnel
Citoyen curieux

" Et si nous faisions en sorte que nos villes et nos territoires soient plus sobres et plus inventifs sur la plan énergétique ?
Tel est le pari militant de ce livre qui met l'accent sur le rôle de chaque acteur pour y parvenir : du plus petit échelon, l'usager, au plus grand, l'Etat, en passant par les entreprises, les villes, les aménageurs...chacun a sa part à jouer.
Fourmillant d'exemples en France et à l'étranger, ce livre témoigne de la mise en marche de la transition énergétique.
Lucide, Il sait  que rien n'est encore gagné. Pour être efficace, toutes ces initiatives doivent être mises en résonnance et devenir l'ordinaire de l'action urbaine.
Et, au bout du compte, nulle avancée ne saurait se faire sans l'implication du citoyen.
Usagers, entreprises, concepteurs, opérateurs immobiliers, aménageurs, grandes villes, collectivités territoriales, Etat, tous concernés par la transition énergétique des territoires. "

La Palette de couleurs de Vauvenargues

o
o

Le CAUE13 et la palette de couleurs

La couleur contribue au caractère d'un village ou d'une ville et un mauvais choix peut en perturber l'unité. Elle participe à la beauté des façades et à l'esprit du lieu.
Le CAUE13 propose aux communes d'établir une palette des couleurs pour les enduits, les ferronneries et les menuiseries, qui peut être annexée au PLU.
Elle permet à la commune de bénéficier d'exemples in situ afin de sensibiliser ses habitants, notamment lors des permanences régulières de l’architecte-conseil du CAUE13 en commune.
Le 11 décembre 2018, Gilles GALICE, Directeur du CAUE 13, Emmanuelle LOTT, architecte-urbaniste correspondante territoriale du CAUE13, ont remis l’affiche « les couleurs de  Vauvenargues », à Monsieur le Maire, Philippe CHARRIN. 

La palette de couleurs de Vauvenargues a été réalisée par le CAUE13 : l'architecte correspondant territorial, l'architecte conseil en commune ; en collaboration avec la commune et l'ABF.
Graphisme : CAUE13.
Le CAUE13 réalise gratuitement les palettes de  couleurs pour toutes les communes adhérentes qui en font la demande.
A ce jour, 17 palettes ont été réalisées :
Alleins, Mallemort, Rognac, Charleval, Bouc-Bel-Air, Aureille, Coudoux, Pelissanne, Meyrargues, Saint-Cannat, Grans, Ceyreste, Le Paradou, Lamanon, Saint Marc Jaumegarde, Peyrolles-en-Provence et Vauvenargues.
(en préparation: Le Tholonet, La Roque d'Anthéron, Maussane, Saint Savournin ).



 


 

Le 11 décembre 2018, le CAUE 13 a remis sa palette de couleurs à la commune de Vauvenargues

La Palette de couleurs de Peyrolles-en-Provence

o
o

Le CAUE13 et la palette de couleurs

La couleur contribue au caractère d'un village ou d'une ville et un mauvais choix peut en perturber l'unité. Elle participe à la beauté des façades et à l'esprit du lieu.
Le CAUE13 propose aux communes d'établir une palette des couleurs pour les enduits, les ferronneries et les menuiseries, qui peut être annexée au PLU.
Elle permet à la commune de bénéficier d'exemples in situ afin de sensibiliser ses habitants, notamment lors des permanences régulières de l’architecte-conseil du CAUE13 en commune.
Le 19 novembre 2018, Emmanuelle LOTT, architecte-urbaniste correspondante territoriale du CAUE13, a remis l’affiche « les couleurs de  Peyrolles-en-Provence », à Monsieur le Maire, Olivier FREGEAC. 

La palette de couleurs de Peyrolles-en-Provence a été réalisée par le CAUE13 : l'architecte correspondant territorial, l'architecte conseil en commune ; en collaboration avec la commune et l'ABF.
Graphisme : CAUE13.
Le CAUE13 réalise gratuitement les palettes de  couleurs pour toutes les communes adhérentes qui en font la demande.
A ce jour, 16 palettes ont été réalisées :
Alleins, Mallemort, Rognac, Charleval, Bouc-Bel-Air, Aureille, Coudoux, Pelissanne, Meyrargues, Saint-Cannat, Grans, Ceyreste, Le Paradou, Lamanon, Saint Marc Jaumegarde et Peyrolles-en-Provence.
(en préparation: Le Tholonet, La Roque d'Anthéron, Maussane, Saint Savournin, Vauvenargues).



 


 

Le 19 novembre 2018, le CAUE 13 a remis sa palette de couleurs à la commune de Peyrolles-en-Provence

La Palette de couleurs de Pelissanne

o
o

Le CAUE13 et la palette de couleurs

La couleur contribue au caractère d'un village ou d'une ville et un mauvais choix peut en perturber l'unité. Elle participe à la beauté des façades et à l'esprit du lieu.
Le CAUE13 propose aux communes d'établir une palette des couleurs pour les enduits, les ferronneries et les menuiseries, qui peut être annexée au PLU.
Elle permet à la commune de bénéficier d'exemples in situ afin de sensibiliser ses habitants, notamment lors des permanences régulières de l’architecte-conseil du CAUE13 en commune.
Le 24 octobre 2018, Gilles GALICE, Directeur du CAUE13, a remis l’affiche « les couleurs de  Pélissanne », à Monsieur le Maire, Pascal Montecot. 

La palette de couleurs de Pélissanne a été réalisée par le CAUE13 : l'architecte correspondant territorial et l'architecte conseil en commune.
Graphisme : CAUE13.
Le CAUE13 réalise gratuitement les palettes de  couleurs pour toutes les communes adhérentes qui en font la demande.
A ce jour, 15 palettes ont été réalisées :
Alleins, Mallemort, Rognac, Charleval, Bouc-Bel-Air, Aureille, Coudoux, Pelissanne, Meyrargues, Saint-Cannat, Grans, Ceyreste, Le Paradou, Lamanon et Saint Marc Jaumegarde.
(en préparation: Le Tholonet, Peyrolles, La Roque d'Anthéron, Maussane, Saint Savournin, Vauvenargues).



 


 

Le 24 octobre 2018, le CAUE 13 a remis sa palette de couleurs à la commune de Pélissanne

La Palette de couleurs de Saint-Marc-Jaumegarde

o
o

Le CAUE13 et la palette de couleurs


La couleur contribue au caractère d'un village ou d'une ville et un mauvais choix peut en perturber l'unité. Elle participe à la beauté des façades et à l'esprit du lieu.
Le CAUE13 propose aux communes d'établir une palette des couleurs pour les enduits, les ferronneries et les menuiseries, qui peut être annexée au PLU.
Elle permet à la commune de bénéficier d'exemples in situ afin de sensibiliser ses habitants, notamment lors des permanences régulières de l’architecte-conseil du CAUE13 en commune.
Le 16 octobre 2018, Gilles GALICE, Directeur du CAUE13, a remis l’affiche « les couleurs de  Saint Marc Jaumegarde », à Monsieur le Maire, Régis Martin. 

La palette de couleurs de Saint Marc Jaumegarde a été réalisée par le CAUE13 : l'architecte correspondant territorial et l'architecte conseil en commune.
Graphisme : CAUE13.
Le CAUE13 réalise gratuitement les palettes de  couleurs pour toutes les communes adhérentes qui en font la demande.
A ce jour, 15 palettes ont été réalisées :
Alleins, Mallemort, Rognac, Charleval, Bouc-Bel-Air, Aureille, Coudoux, Pelissanne, Meyrargues, Saint-Cannat, Grans, Ceyreste, Le Paradou, Lamanon et Saint Marc Jaumegarde.
(en préparation: Le Tholonet, Peyrolles, La Roque d'Anthéron, Maussane, Saint Savournin, Vauvenargues).



 


 

Remise de la palette de couleurs à la commune de Saint-Marc-Jaumegarde le 16 octobre 2018